samedi, 19 novembre 2005

Le Tour complet du coeur

medium_tcc030.jpg

Je vais souvent au théâtre. Je suis allée plusieurs fois à Avignon. J'aime ça, j'aime les émotions que provoquent les acteurs, leurs phrasé, leurs costumes. Jusqu'il y a 5 heures, la pièce que j'avais préférée était une Andromaque, jouée au Théâtre National de Strasbourg, vue avant que je n'aille régulièrement au théâtre.

Depuis ce soir, c'est le Tour complet du Coeur, par la Compagnie Attention Fragile. Vous me pardonnerez sans doute ce petit apparté. C'est le genre de spectacle avec lequel il faut apprendre à vivre en sortant, et qu'on ne veut pas perdre. Alors pour me souvenir de ces instants, je veux les écrire. Mais surtout, en l'honneur de l'humanisme incroyable de Gilles Cailleau et de sa création, je veux les faire partager.

Pas plus de 50 personnes, dans ce minuscule chapiteau installé sur la scène de l'Illiade. Un petit bout d'homme, "normal, banal", comme il dirait, vous guide pour vous assoir et vous conte alors cette histoire incroyable : Le Tour complet du coeur, c'est d'abord une histoire de passion : celle d'Antoine Garamond qui, en compagnie de sa petite famille, dans une roulotte encore plus petite, faisait tout Shakespeare sur les planches. Gilles Cailleau a repris le spectacle, la roulotte (pas la famille), a ajouté sa technique, ses mots, son chapiteau. C'est lui devant nous, qui durant trois heures, va raconter, jouer, mimer, chanter, dessiner, l'intégralité (ou presque) des pièces du grand William.

Amateurs de théâtre ou pas, vous oublierez dès la première seconde le banc un peu dur, et le temps qui passe. Gilles, donc, joue sur toutes les émotions, fait passer le spectateur du grand éclat de rire à la boule dans la gorge. C'est incroyable. Touchant. Magique. Prenant. Emouvant. Et très instructif, puisque l'homme raconte effectivement les oeuvres complètes de Shakespeare, l'une après l'autre, en les barrant au fur et à mesure sur un grand tableau noir.

Marionnettes, instruments, mimes et masques, acrobaties, magie : toutes les formes du spectacles vivant pour trois heures qui passent comment autant de minutes. Une générosité folle, un humanisme touchant, un humour ravageur, fin, et une intelligence, surtout. J'aurais voulu téléporter tous les gens que j'aime pour qu'ils assistent à la même chose que moi, j'aurais voulu tenir ta main à toi, loin là-bas. J'avais les yeux grands ouverts et pleins d'étoiles, et ils ne veulent pas se fermer.

Guettez sur leur site les dates qui passent près de chez vous. Ce n'est même pas un conseil. C'est une demande...

Si un jour tu reviens sur ce site, merci, Gilles.

Commentaires

Merci pour ce reportage émouvant...je note !

Écrit par : mercotte | samedi, 19 novembre 2005

tout d'abord bonjour à toi ! merci pour ton blog, merci pour tes jolies appartés toujours bien à propos, et merci pour la joie de vivre qui ressort de tout ça ! en venant sur ton site les fois précédantes je me suis attardée à la lecture de tes recettes ! et puis d'autres fois aux commentaires, ou encore aux liens que tu avais aposé, aujourd'hui je reviens pour voir le "site de blog qui te loge" et je tombe sur "le tour complet du coeur", à mon tour de te dire qu'une fois de plus tu as bon gout ! j'ai pu moi aussi non pas voir mais travailler sur ce spectacle (en tant qu'aide en communication dans un centre culturel) et ce spectacle était le coup de coeur de notre centre ! il est vraiment à voir, avis aux amateurs, pour apprendre à aimer le théâtre commencez par cette pièce elle en vaut vraiment la peine !
merci encore et continue à délecter nos papilles !
ps: je ne suis pas tombée sur ton site par hasard ils en avaient parlé à la télé je crois sur canal +, le midi sur "nous ne sommes pas des anges", si je ne me trompe pas ! merci la pub !!!!
delphine

Écrit par : finette | samedi, 19 novembre 2005

Écrire un commentaire